skip to Main Content

Carnets de chantier en images d’une construction en solo dans le hameau de Champagne, ossature en douglas, poteaux-poutres, bardage en tavaillons.

En 2009 j’ai entrepris le projet un peu fou de bâtir de mes propres mains et pratiquement en solo une grande maison en bois de 208 m2 sur deux niveaux avec une cave de 140 m2, fabriquant moi-même la structure sur place, sans engin de levage et avec de l’électroportatif pour seul outillage. Six années totalisant environ 25 mois de travail auront été nécessaires pour achever le gros œuvre.

La contrainte d’interruption du chantier pendant l’hiver a nécessité de concevoir une construction modulaire ainsi que, chaque fin de session, un ouvrage de protection temporaire hors d’eau hors d’air, qu’il fallait démonter la session suivante. C’est cette progression modulaire qui explique les différences de teinte du bois sur certaines photos, parfois très tranchées comme sur les tavaillons de toiture.

Le journal quotidien que j’ai tenu tout au long de ce marathon a servi de base à la rédaction des quelques articles publiés ici qui illustrent les phases les plus importantes de la construction.

Étanchéité

Habituellement l'enduit bitumineux s'applique directement sur les parpaings, mais vu les irrégularités de cette surface,…

Poteaux

Coulage des poteaux centraux. Comme pour les chaînages, le béton est vibré. Au sol une…

Dernier rang

Trente-huitième jour au lever du soleil, j'arrive au bout. Le dernier rang est encore un…

Linteau

 Trente-deuxième jour. Au fond on voit le coffrage du linteau de la porte.  

Avec le sang des autres

Trente-et-unième jour au couchant, le dixième rang est terminé. La fatigue se fait vraiment sentir.…

Cunette béton

Vingt-deuxième jour. Le montage à repris au dessus de la ceinture intermédiaire. On voit bien…

A mi-chemin

Seizième jour et sept rangs de parpaings. Le mur commence à émerger du trou au…

Le chantier s’organise

Cinquième jour, le chantier s'organise. Un bac pour le sable à bâtir, un pour le…

Le temps des moellons

Un chaînage vertical tous les 2,5 mètres, un chaînage horizontal à mi-hauteur et un au…

Back To Top