skip to Main Content
Lisse D'ancrage
Lisse D'ancrage
Lisse D'ancrage
Lisse D'ancrage
Lisse D'ancrage Lisse D'ancrage Lisse D'ancrage

Lisse d’ancrage

D’abord une bande d’étanchéité puis la lisse d’ancrage en 75×200 fixée avec les tiges filetées scellées dans le béton de la ceinture supérieure.

Le matin dans la grisaille avec un peu de flotte. Pas complètement idéal mais je peux avancer.
Je « jette » trois grandes lisses de presque 6 m sur les têtes de poteaux. C’est la première fois que je dois me dépatouiller avec le palan à corde. Et bien c’est que du bonheur. Bon évidemment, tout seul ça fait un paquet d’aller et venues pour tout régler mais finalement c’est assez simple.
Le palan est fixé au bout d’un chevron de 4 m, chevron qui ici est sanglé sur le poteau béton. Contrairement aux apparences, je n’ai pas soulevé la pièce, ce qui m’aurait obligé préalablement à la descendre dans le sous-sol – malin le mec ! Je l’ai glissée à partir du mur ouest (à droite sur la photo), perpendiculairement à la lisse d’ancrage qui est déjà posée, jusqu’à presque la moitié de sa longueur, ce qui la menait pas très loin du poteau béton. Ensuite j’ai accroché le palan sur une simple sangle entourant le bout de la pièce et j’ai hissé un peu – avec deux doigts je vous assure, c’est mortel ce système ! – et la pièce a avancé toute seule. Et voilà, en répétant l’opération trois ou quatre fois et en déplaçant la sangle à chaque fois et le tour est joué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top